The Woman in White

Une comédie musicale romantique et mystérieuse

Résumé du spectacle The Woman in White

Alors qu’il se rend à Limmeridge House en train de nuit, le professeur de dessin Walter Hartright rencontre une jeune femme étrange, toute de blanc vêtue. Elle semble fuir quelqu’un et essaye de faire part à Walter d’un secret avant de disparaître soudainement. Le professeur de dessin rencontre ensuite ses deux nouvelles élèves, Marian Halcombe et sa demi-sœur Laura Fairlie. Suite au récit de sa nuit, le jeune professeur et ses deux élèves décident de percer le mystère de la femme en blanc. Mais les deux jeunes femmes tombent amoureuses de Walter. Ce dernier n'éprouve des sentiment que pour Laura mais cette dernière est déjà promise à quelqu’un d’autre, suite à une promesse faite à son père mourant.

Entre la menace d’un mariage arrangé, les difficultés d’un triangle amoureux et l’enquête sur la mystérieuse femme en blanc, les trois protagonistes sont loin d’imaginer l’ampleur de l’histoire à laquelle ils sont mêlés...

Réserver

Critique du spectacle The Woman in White

The Woman in White est l’œuvre du compositeur Andrew Lloyd Webber et du parolier David Zippel, sur un livret de Charlotte Jones. L’histoire est tirée du roman britannique de Wilkie Collins, publié en 1860 et traduit l’année suivante en France sous la forme d’un roman-feuilleton. Ce livre a connu plusieurs adaptations au cinéma et à la télévision, mais c’est en 2004 qu’il prend pour la première fois la forme d’une comédie musicale. On considère La Dame en Blanc comme l’un des tous premiers romans appartenant au genre policier.

Le musical a ouvert au West End du 15 septembre 2004 au 25 février 2006, se jouant pendant 19 mois. Même si le spectacle a obtenu l’Olivier Award du meilleur son en 2005, la comédie musicale a connu un succès mitigé, notamment à cause de sa mise en scène. Elle consistait en effet en une succession de projections d’images et de vidéo, avec un plateau tournant pour accentuer les déplacements des acteurs dans ce décor projeté. Broadway aura droit à une version légèrement remaniée et raccourcie de la comédie musicale en 2005, mais le spectacle ne restera à l’affiche que trois mois.

Aujourd’hui, c’est avec une nouvelle production et une musique révisée que The Woman in White revient sur les planches du West End, dirigée par Thom Southerland. On retrouve dans cette comédie musicale tous les thèmes chers à Andrew Lloyd Webber : le mystère, une inspiration gothique, un triangle amoureux auxquels s’ajoute un côté policier. Les musiques de The Woman in White sont bel et bien marquées de sa patte musicale, avec une empreinte romantique et dramatique, tout en gardant un côté pesant et tendu qui sied parfaitement à l’histoire racontée.

Parmi les plus belles musiques du spectacle, on compte bien entendu la chanson-titre The Woman in White et I believe my heart. Cette comédie musicale est à la fois romantique et empreinte de mystères : sa version révisée ne peut que l’avoir magnifiée davantage !

Réserver

Billets pas cher pour The Woman in White

Pour obtenir des billets en réduction pour la comédie musicale The Woman in White à Londres, nous vous conseillons de vous rendre le jour-même au guichet de dernière minute TKTS de Londres. Attention cependant : The Woman in White faisant partie des spectacles les plus demandés, il est fréquent que le guichet de dernière minute TKTS ne propose pas de places pour ce spectacle.

Si vous souhaitez réserver un spectacle en particulier, si vous êtes peu flexibles sur la date ou si vous souhaitez être bien placé, nous vous conseillons de réserver vos billets à l'avance, avant votre départ à Londres. En effet, en réservant à l’avance, mais vous vous retrouverez avec de bien meilleures places, car les premières rangées seront disponibles (et souvent au même tarif que les dernières rangées !). Enfin, vous aurez l'assurance d'assister au spectacle qui vous plaît le plus, le jour qui vous convient le mieux.

Réserver

Avis des spectateurs sur The Woman in White

Aucun commentaire pour le moment.